La langue espagnole

8 bonnes raisons pour apprendre l’espagnol !

Spread the love

Quand on ne sait pas vraiment comment se décider entre plusieurs langues, on a parfois besoin de se faire une petite liste. Donc je vous le demande, pourquoi apprendre l’espagnol ? Y a-t-il des bonnes raisons ? Des mauvaises raisons ? Finalement cet article, c’est un petit peu comme « pourquoi lire mon blog » ! Mais ça peut aussi vous décider si vous hésitez entre plusieurs langues pour apprendre, généralement, après l’anglais – donc en deuxième langue… APRÈS l’anglais ? Hmmm ! C’est à discuter !

8 bonnes raisons pour apprendre l’espagnol !

Raison numéro 1 : l’espagnol est plus parlé que l’anglais !

Vous : « AAAAAAH C’EST FAUX !

Moi : Ça dépend de quoi on parle ! »

Certes l’anglais est LA langue la plus parlée au monde. Si on compte tous les gens des pays qui la parlent en deuxième langue et qui la maîtrisent parfaitement, comme le Mozambique ou l’Inde. Bien sûr, si on regarde comme ça, on aurait donc l’anglais en première place, puis le chinois mandarin, puis le hindi, puis l’espagnol (eh oui, les petits français on passe après).

MAIS, l’espagnol est la deuxième langue la plus parlée AU MONDE, par des locuteurs natifs. Ça veut dire qu’il y a énoooormément de pays où vous pouvez aller en vacances, ou faire vos études, ou VIVRE – comme moi – où on parle espagnol comme langue NATIVE. Sur le podium, on peut donc applaudir en première position le chinois mandarin avec plus de 955 millions de locuteurs natifs, puis l’espagnol avec plus de 405 millions et finalement en bon troisième, l’anglais avec 360 millions.

Ce qui nous amène à notre deuxième raison !

Raison numéro 2 : Apprendre l’espagnol… LATINO !

Carte des pays hispanophones en amérique Latine
Les pays hispanophones en Amérique Latine

Souvent les français (et les françaises aussi hein il n’y a pas de raison que ça retombe sur les garçons) on a tendance à penser tout de suite : espagnol = ESPAGNE. Bien sûr c’est normal, on est juste à leur frontière, et ils sont juste à la notre !

Oui, MAIS, il existe 21 pays HISPANOPHONES. Donc il existe 20 pays dans lesquels la langue n’est PAS l’espagnol d’Espagne ! Je suis sûre que certains d’entre vous se disent « mais quelle est la différence !? » Eh bien, comme on peut avoir des différences entre le français du Sud, du Sud-Ouest, de l’Est, du Nord, du Jura, ou même de Belgique ou de Suisse, de la même manière on a de grandes différences entre les différents « parlers » de tous les pays hispanophones. Mais globalement, il existe quand même une IDENTITÉ entre tous les pays d’Amérique Centrale et d’Amérique Latine.

Donc si on est bon en maths, on a 20 pays qui parlent l’espagnol LATINO, et un pays qui parle l’espagnol « tout court ». Vous préférez parler lequel vous ?

Ouiiiiii je schématise, mais je suis sûre que de cette manière vous m’avez comprise !

Raison numéro 3 : l’espagnol, une langue latine

Malgré les différences entre le français et l’espagnol, on a tous essayé quelques fois de mettre un « o » ou un « a » à la fin d’un mot français, et on en a fait un mot espagnol ! Content –> Contento ! Oui c’est sûr ça ne marche pas à tous les coups, et j’en fais moi même l’expérience tous les jours en regardant mes enfants apprendre le français et essayer d’ENLEVER le O ou le A pour en faire un mot français !! Heureusement quand ma cacahuète me dit « Maman, je veux un cuchille pour couper mes pommes de terre », je la comprends.

En tous cas il existe des grandes similitudes entre les mots espagnols et français et je vais vous le démontrer tout de suite. Vous allez lire les quelques lignes suivantes, c’est un jeu que l’on fait avec mes enfants. C’est une devinette. Vous me donnez la réponse en commentaire. Vous allez voir qu’apprendre l’espagnol, c’est facile !

Soy un animal muy grande, de color gris, tengo orejas grandes. Vivo en el África con las girafas pero soy más grande que las girafas. Tengo una trompa y me gusta bañarme en el agua cuando tengo calor. ¿Qué animal soy?

Allez hop on écrit la réponse en commentaire !

Raison numéro 4 : pour la prononciation

Même si certains d’entre vous bloquent sur la prononciation, je vous ASSURE que ce n’est pas grave. Le gros avantage pour apprendre l’espagnol, c’est que ça se lit comme ça s’écrit. En français on complique bien plus les choses, si vous y réfléchissez : ai se prononce é, on prononce de la même manière in, ein, un, et parfois en, pareil pour an et en … Et j’en passe. Beaucoup. Tous les sons nasaux, toutes les syllabes à deux voyelles, les consonnes doublées, les liaisons, les lettres en fin de mot qui ne se prononcent pas, etc. La liste est longue.

L’espagnol est BIEN plus simple. Mis à part quelques lettres (r, z, j, ñ, v, ch), vous pouvez TOUT prononcer comme un français. Alors BIEN SÛR, il y a des nuances, des détails et des possibilités de s’améliorer, mais pour SE FAIRE COMPRENDRE, ce n’est pas un problème. Vous pouvez déjà, SANS connaître la prononciation en espagnol, lire le texte suivant et vous serez COMPRIS par n’importe quel hispanophone. Il suffit de prononcer toutes les lettres que vous voyez !

– Hola ¿cómo estas?

– Estoy bien, gracias. ¿A dónde te vas?

– Me voy a la farmacia para comprar medicamentos, ya vuelvo.

– Ok está bien, vendrás rápido para cocinar.

Et voilà, vous savez lire l’espagnol. Alors, c’est facile hein ?

Raison numéro 5 : apprendre l’espagnol pour avoir un CV qui en jette

Oui, c’est sûr professionnellement vous aurez bien plus de poids si vous parlez une autre langue. Et encore plus si vous la maîtrisez parfaitement. Il n’est pas toujours demandé de parler une langue de plus dans tous les postes, cependant le fait d’avoir cet atout sera un point fort qui pèsera dans votre balance pour un entretien d’embauche !

Toutes choses égales par ailleurs, une personne BILINGUE sera toujours embauchée en priorité… Alors sautez sur cette opportunité !

Raison numéro 6 : pour la beauté de la langue

Quand on pense à l’espagnol, on pense au poèmes de Federico García Lorca et de Pablo Neruda. On pense à Don Quichotte de Miguel de Cervantes Saavedra, à Cent ans de solitude de Gabriel García Márquez. Moi je pense aussi à La piel fria de Albert Sanchez Pinol et au Vieux qui lisait des romans d’amour de Luis Sepúlveda car ce sont des romans qui m’ont marquée.

Dans la catégorie art, on peut aussi citer le cinéma, avec tous les acteurs qui nous ont fait rire et pleurer comme Eugenio Derbez, Antonio Banderas, Penelope Cruz, Javier Bardem. OUI, c’est bien plus intéressant de regarder leurs films en version originale ! Je pourrais aussi vous parler de Cantinflas ou El Chavo del 8 si on parle de télévision ou cinéma en amérique latine, qui sont en quelque sorte des classiques.

Pour faire dans le plus récent, on peut bien sûr citer la série La Casa de Papel que j’ai personnellement dévorée, et en version originale quel plaisir !

Si vous êtes intéressés par un (des?) articles sur les livres, films, séries en espagnol dites le moi en commentaire !

Comment trouver sa motivation première, sa raison forte ?

Pour partir vers quelque chose d’un peu plus … FIESTA ! Eh oui, l’espagnol c’est surtout une langue de FETE ! De danse, de salsa et de rumba, de bachata et de cumbia ! De reggaeton et même de rock ! Bref, je vous parle de la musique.

Si vous aimez les artistes comme Enrique Iglesias, JLO, Shakira. Si vous aimez Romeo Santos et sa Propuesta Indecente, luis Fonsi qui chante Despacito, ou même Ricky Martin qui nous apprend à compter avec Un, Dos, Tres ! Alors vous aimerez encore plus pouvoir chanter à pleine voix leurs chansons, en connaissant, et en comprenant les paroles ! Quoique, personnellement je préfère ne pas traduire Cuatro Babys de Maluma, voire même ne pas l’écouter, mais ceci est un tout autre sujet !

Raison numéro 8 : apprendre l’espagnol pour… Voyager, toujours et encore !

Oui, on rejoint fortement la raison numéro deux : on a 21 pays hispanophones dans le monde, dont un en Europe et un en Afrique… Le reste se trouvant en Amérique Centrale et Caraïbes, et Amérique du Sud. L’espagnol sera donc un atout majeur, pour partir pas trop loin ou au contraire très très loin ! Quelque soit votre budget. Vous aimerez la plage et la fiesta à Barcelone et aux Canaries, sur les côtes du Chili, du Pérou, de l’Équateur. Vous aimerez les randonnées dans les Andes, la découverte de la Patagonie en Argentine ou au Chili, le désert de sable ou de sel en Bolivie, Vous aimerez la faune exceptionnelle aux Galápagos ou au Costa Rica, bien sûr les exemples sont infinis. Quoi que vous cherchiez pour un voyage, vous trouverez FORCEMENT un pays hispanophone comme destination idéale !

Alors, si vous vous êtes retrouvés sur quelques unes des raison énoncées au dessus, lancez-vous ! Je vous laisse explorer ce blog et vous inscrire pour recevoir votre e-book gratuit pour apprendre l’espagnol facilement, comme un lama !

Si vous êtes déjà convaincu, que vous avez commencé ou recommencé l’espagnol mais que vous avez des difficultés, n’hésitez pas à lire cet article et le commenter !

P.S. : Si vous avez envie de voyages, je vous conseille le blog d’Hélène et Stéphane qui sont partis autour du monde pendant un an, sur lequel vous pourrez voir quelques pays d’Amérique Latine décrits plus amplement (vous verrez probablement que nous avons des opinions différentes sur quelques sujets, rien de mieux que la diversité 😉 ).

5 commentaires

  • leblogdespagnol

    Un très beau plaidoyer pour une langue magnifique. J’aime beaucoup le fait d’insister sur la diversité. et aussi sur le fait d’être compris et de se faire comprendre dans le point 4. Trop de monde attend de parler parfaitement avant de se lancer… Et donc ne se lance jamais. Mieux vaut fait que parfait 😀

    • Tamara

      Effectivement, quelle belle phrase « mieux vaut fait que parfait » ^^ je suis tellement tombée amoureuse de l’espagnol… C’est ma langue de cœur !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :