que font les hispanophones le jour du poisson d'avril
Culture et traditions

Comment se fêtent les poissons d’avril dans le monde hispanophone

Spread the love

Et bonjour à toutes et à tous ! Et voilà, aujourd’hui c’est le PREMIER AVRIL ! Ou la fêtes des fous ! Alors je fais une petite pause dans le Défi 30 jours pour vous parler un peu actualité ! Certains d’entre vous se demanderont peut être : mais comment les hispanophones fêtent le premier avril…? Je vous réponds tout de suite, et vous allez voir que la réponse est assez surprenante !

Comment se fêtent les poissons d’avril dans le monde hispanophone

Mais d’abord, le premier avril c’est quoi ?

Comme son nom l’indique en anglais « April’s fools day », c’est le jour des fous ! Eh oui, le premier avril est une journée pour faire des blagues plus ou moins crédibles et plus ou moins loufoques à nos proches… C’est une grande tradition en France, et en plus des blagues nos enfants adoreront décorer de beaux poissons pour nous les coller dans le dos !

source : https://www.momes.net

Même les médias s’y mettent, et certains journaux s’amusent à diffuser une fake news humoristique ! Par exemple en 2011, France Info avait annoncé que Kate Middleton et le prince William voulaient passer leur voyage de noces dans le Périgord. En 2017, la RATP s’est amusée à modifier le nom de certaines stations de métro pour faire des jeux de mots !

Et vous, avez-vous vu des fake news cette année ? Dites-moi tout dans les commentaires !

Mais au fait, on célèbre le premier avril en France, mais saviez-vous que dans les autres pays aussi ? Par exemple aux États-Unis, les familles et amis se font des blagues, y compris au travail… Les médias aussi sont de mèche !

En Angleterre, les blagues sont réservées pour la matinée ! Si vous faites une blague l’après-midi, ce sera vous le fool du jour ! En 2013, la BBC avait déclaré que l’écrivain William Shakespeare était en fait Français ! Les présentateurs avaient alors affirmé que le nom de jeune fille de sa mère, Arden, venait de la forêt des Ardennes, en France. Cela aurait été un coup dur pour la littérature anglaise !

En Écosse le Poisson d’Avril s’appelle Huntigowk Day (qui vient de “hunt the gowk”, soit “poursuivre l’idiot”) et dure deux jours ! Généralement, ils font des blagues aux autres durant la première journée, puis se collent des petites queues en papier dans le dos lors du deuxième jour.

Les Grecs eux sont plus sérieux : la personne qui fait croire une histoire fausse à quelqu’un d’autre pendant la journée du 1er avril, aura de la chance pour l’année à venir !

Mais pourquoi donc s’est-on mis à raconter des blagues le premier avril ?

Premier avril : Quelle est son origine ?

Pourquoi a-t-on choisi le 1er avril pour faire des blagues ? Et pourquoi coller des poissons dans le dos des gens ??? Eh bien en France, on a plusieurs théories… Nombreuses sont les hypothèses et on ne saura probablement jamais la véritable origine du 1er avril, alors voici les explications possibles :

  1. Certains pensent que le Poisson d’Avril viendrait de la France du XVIe siècle, quand le roi Charles IX décida que l’année commencerait le 1er janvier et non le 1er avril. Ce changement de calendrier aurait perturbé de nombreuses personnes, qui continuaient de fêter la nouvelle année le 1er avril. C’est pour se moquer d’eux qu’on aurait commencé à s’offrir de faux cadeaux ou à se jouer des tours.
  2. D’autres pensent que le Poisson d’Avril serait lié aux dates d’ouverture et de fermeture de la pêche dans certains pays. Pour faire une farce aux pêcheurs, soit parce que la pêche serait trop facile ou infructueuse, on leur offrait un hareng. Une drôle d’habitude se serait alors développée : accrocher ce hareng aux vêtements des victimes, qui ne s’en rendaient compte qu’une fois l’odeur de poisson devenue trop gênante.
  3. Le 1er avril tombant 12 jours après l’équinoxe de printemps et il est donc fort possible que cette fête trouve son origine dans l’antiquité. Une journée était effectivement consacrée au Dieu du rire dans l’ancienne Grèce. Cette journée était consacrée aux farces et aux fous ! Cette explication est peut être la plus probable étant donné qu’on célèbre cette journée dans le monde entier !

Et le poisson alors ?

Au début du XXe siècle, la tradition du Poisson d’Avril était plutôt agréable. On s’envoyait des cartes postales ornées d’un poisson d’avril, richement décorées. Petit à petit, la carte postale s’est transformée en petit poisson en papier… Que les enfants adorent accrocher dans le dos de leurs camarades !

Oui mais alors, comment les hispanophones célèbrent le premier avril ?

Oui, oui, patience, j’y viens ! Eh bien la réponse est simple, le premier avril, dans le monde hispanophone on fait… RIEN ! Eh oui, désolée ! En réalité, il existe bel et bien une journée dédiée à faire des farces, des blagues, des fake news… Mais tout ça se passe le 28 décembre, le jour des innocents.


El día de los inocentes : le premier avril en décembre

Quelle est donc l’origine du jour des innocents, ou día de los inocentes ? On l’appelle même dans certains pays día de los SANTOS inocentes. Le jour des Saints Innocents. Hum, ça nous met sur une piste ! Comme les pays hispanophones sont tous très liés au catholicisme, on aura deviné que l’origine est donc religieuse. Et que s’est-il passé le 28 décembre alors ?

Le massacre des innocents

Le jour des Saints Innocents est en réalité la commémoration d’un épisode du christianisme ! Le massacre des enfants de moins de deux ans nés à Bethléem, ordonné par le roi Hérode Ier le Grand… Afin de se défaire de Jésus peu après sa naissance. Voilà, ça c’est fait. Bon c’est pas très gai, hein ! Ça c’est l’origine biblique : il n’y a pas de preuves historiques dans d’autres ouvrages que la bible. Bien que d’après de nombreux historiens l’épisode du massacre correspond tout à fait à la cruauté d’Hérode, bien connue et documentée.

Peinture de Pierre Paul Rubens

Cette journée se commémore de manière festive dans tous les pays hispanophones le 28 décembre. Le mot espagnol inocente perd toute connotation religieuse et prend alors le sens de « naïf, celui qui se fait rouler ». La journée est dédiée à faire des plaisanteries entre amis, famille, au travail, et aussi dans les médias.

Dans plusieurs pays hispanophones et notamment au Mexique, il existe aussi une tradition qui consiste à se faire prêter de l’argent ou l’objet d’un ami, avant d’affirmer qu’on a finalement le droit de le garder. Les petits farceurs disent alors : “Innocente colombe, qui t’es laissée tromper, sachant que ce jour-là, on ne peut rien prêter.” Dans sa version espagnole : Inocente palomita que te dejaste engañar, sabiendo que en este día nada se puede prestar. S’il y a des mexicains parmi mes lecteurs n’hésitez pas à me confirmer si cette tradition existe toujours !

En Équateur, cette fête se célèbre avec plus ou moins de participation suivant les villes ! À Cuenca elle est très vivante par exemple puisque l’on célèbre les Innocents du 28 décembre au 6 janvier ! Je vous rappelle que le 6 janvier est la fête des Rois ! Vous pourrez alors voir des défilés de chars et de groupes déguisés, pendant lesquels les groupes les plus originaux et les mieux masqués reçoivent un prix pouvant aller jusqu’à 4000 dollars !

Voilà pour la petite histoire du 1er avril ! A bientôt pour un nouvel article !

Abrazos, Tamara

Laisser un commentaire