parler comme un espagno
Défi 30 jours

Conseil #12 : parler comme un espagnol

Spread the love

Et bonjour à toutes et à tous mes amis lecteurs ! Buenos días, buenas tardes, buenas noches amigos y amigas lectores ! Aujourd’hui nous nous retrouvons pour la suite de mon Défi – 30 conseils en 30 jours, avec un conseil très IMPORTANT qui vous aidera, entre autre, si vous avez des problèmes de prononciation en espagnol. Comment bien prononcer l’espagnol; eh bien il faut parler comme un espagnol. Oui je sais, c’est un peu redondant dit comme ça, mais en soi vous allez voir au fur et à mesure de votre lecture… Que c’est tellement évident !

Conseil #12 : parler comme un espagnol

Alors je ne vais pas vous dire, pour parler comme un espagnol, il faut parler comme un espagnol ! Bien sûr que ça n’a pas de sens ^^. On va voir de quelles manières vous pouvez PARLER COMME UN ESPAGNOL; c’est à dire IMITER un espagnol. Et nous allons voir comment cela va AMÉLIORER la manière dont vous parlez espagnol. Prêts ? Prêtes ? Allez, on y va.

Pourquoi parler comme un espagnol

La question se pose, et ne se pose pas à la fois. Elle ne se pose pas parce qu’on a TOUS et TOUTES envie de parler une langue sans que notre accent français soit détectable. Qui n’aimerait pas parler espagnol et qu’on lui demande « ¿y de qué parte de España eres? » « et tu viens d’où en Espagne? »… Wahou ! Ça serait génial.

Moi-même je ne suis pas sûre de leur sincérité, mais plusieurs personnes m’ont déjà prise pour une équatorienne. Bon, la couleur de peau me trahit bien sûr, mais comme il existe des endroits en Équateur où les natifs ont la peau plus claire… Bref, les équatoriens étant toujours dans un jeu plus ou moins conscient de séduction, je ne peux pas dire si c’était vrai ou non ! Je mettrai bientôt une vidéo en ligne et vous pourrez me dire ce que vous pensez de mon accent ! ^^

En tous cas, la question se pose effectivement, car L’IMPORTANT ÇA N’EST PAS L’ACCENT. L’important, c’est que vous puissiez vous exprimer, que vous puissiez vous faire comprendre. Si quelqu’un dans la boulangerie dit « Bonjour je voudrais quatre pains au chocolat et UNE croissant » alors qu’il n’a aucune trace d’accent étranger, vous allez vous dire qu’il a un problème non ? (ceci est une référence évidente à un artiste que j’adore : Paul Taylor)

Donc bien sûr, le perfectionnement est SECONDAIRE. En plus, quand on va dans un pays étranger, on est toujours complimenté. Si vous comprenez à peu près ce qu’on vous dit, on vous dira bravo. Si vous arrivez à vous exprimer suffisamment bien pour qu’on vous comprenne, on vous dira WAHOU tu parles super bien ! Et si vous arrivez à avoir un bon accent, alors là… C’est la cerise sur le gâteau. Bref, je vous explique comment arriver jusqu’à la cerise ! Comment parler comme un espagnol, c’est à dire, comment avoir « un bon accent ».

Avoir un bon accent : qu’est ce que c’est ?

L’accent d’une langue, c’est « l’ensemble des traits articulatoires propres aux membres d’une communauté linguistique ». Ces « traits » sont le cumul de plusieurs éléments :

  • la prononciation
  • l’intonation
  • l’accentuation

Ces différents éléments sont ce qui vous différencie d’un autre pays, d’une autre région, et même parfois de l’appartenance à une autre classe sociale. Les langues ont chacune leurs spécificités et chantent de différentes manières.

Par exemple, dans cette vidéo cette jeune femme « chante » les langues de différents pays, et c’est assez impressionnant de constater… Qu’elle n’en parle aucune ! Écoutez bien sa manière de parler français par exemple : ça ne veut rien dire, mais c’est pourtant tout à fait crédible !

Conseils « classiques » pour parler comme un espagnol

Ici je vous donne les quelques conseils « classiques » car je pense que chacun a ses manières propres d’apprendre et il faut tout explorer pour savoir ce qui vous convient le mieux. Si vous voulez connaître mon secret à moi, allez directement au grand titre suivant 😉

S’intéresser à la phonétique

Bon, déjà, si on veut parler comme un espagnol, on doit un peu s’intéresser à la phonétique. La phonétique, c’est une branche de la linguistique qui s’intéresse aux sons qu’on utilise dans le parler, dans la communication parlée. Il existe des représentations écrites pour chaque son, chaque phonème, qui se répertorient dans l’Alphabet Phonétique International (API). Cet alphabet répertorie la grande majorité des sons de toutes les langues.
Prenez le temps de vous familiariser avec et n’hésitez pas à vous y référer lorsque vous apprenez de nouveaux mots. Cela vous sera d’une grande aide pour prononcer correctement vos mots et phrases.

Entraîner son oreille

Pour parler sans accent, ou tout du moins l’améliorer, il faut s’immerger dans la langue étrangère que l’on apprend. Et puis surtout, si vous avez eu la curiosité de cliquer sur le lien précédant qui vous renvoie vers l’alphabet phonétique international, vous vous serez rendus compte que… C’est un peu (beauoucp?) du charabia !

Donc pour entraîner votre oreille, référez-vous aux conseils que je vous ai donnés dans le conseil n°11 sur comment apprendre en s’amusant. La première chose que vous pouvez faire, c’est écouter la radio en espagnol, écouter vos tubes préférés, Shakira ou Jennifer Lopez, mon cœur balance. Vous pouvez aussi regarder vos films et séries préférées en espagnol, et de préférence des films en VERSION ORIGINALE ESPAGNOLE. Vous avez aussi la possibilité de vous abonner à des podcasts.

Grâce à l’écoute (active surtout) vous pourrez passer différentes étapes sur le plan de la compréhension et de l’expression orale :

  • Vous imprégner du rythme (accentuations, pauses, liaisons entre les mots)
  • comprendre (et imiter s’il vous plaît) l’intonation de la langue
  • Et enfin, différencier les mots dans les phrases.

Quand vous entraînez votre oreille, vous entraînez aussi votre cerveau à entendre (et inconsciemment reproduire) les sons qui n’existent pas en français. Nous verrons un article complet à ce sujet, mais globalement les sons que vous n’avez pas en français et sur lesquels vous concentrerez vos efforts en espagnol sont :

  • Le rr roulé (la erre) comme dans perro
  • Le z (la ceta) qui se prononce comme le th en anglais, attention ça c’est seulement pour l’accent d’Espagne, nous en reparlerons
  • Le j (la jota) qui est raclé au fond de la gorge

ET C’EST TOUT ! On a donc TROIS sons à apprendre. Qu’est ce que vous en dites, c’est faisable ?

LA technique pour parler comme un espagnol : imiter

Pour parler comme un espagnol ce que je vous conseille de faire, mis à part les conseils que je vous ai donnés plus haut, c’est D’IMITER.

Si vous ne devez retenir qu’une chose de cet article, retenez ça : IMITER un espagnol vous permettra de PARLER COMME UN ESPAGNOL.

Vous avez quelques petits points importants à veiller à appliquer quand vous imitez quelqu’un en espagnol, et si vous le faites vous apprendrez avec l’accent espagnol directement. Je vous joins un exemple à chaque fois comme ça vous pouvez commencer l’exercice dès aujourd’hui !

Bien choisir votre « modèle »

Tout d’abord, vous devez vous choisir un modèle, ou deux au maximum. Essayez de trouver une personne que vous appréciez, et dont vous aimez l’accent. Ça peut être une star de cinéma, un chanteur, un Youtubeur, ou votre voisin de pallier, tant que vous avez du contenu vidéo ou audio de cette personne à volonté. Réflexion faite ça serait bizarre que ça soit votre voisin de pallier du coup.

Ensuite, veillez si vous avez plusieurs modèles, à ce qu’ils aient un accent assez proche. Si vous prenez un espagnol comme Javier Bardem et une Colombienne comme Shakira, attention car les prononciations seront probablement différentes.

Choisissez des sujets qui vous intéressent

Le mieux si vous allez faire cet exercice sérieusement, c’est de trouver une personne qui vous plaît, et qui EN PLUS parle d’un sujet QUI VOUS INTÉRESSE. Comme ça vous faites d’une pierre deux coups : vous travaillez sur votre prononciation, ET sur du vocabulaire UTILE.

Bien, vous êtes prêts pour commencer à imiter.

Fermez les yeux

On en reparlera un peu plus longuement dans un prochain article, mais il est NÉCESSAIRE que vous appreniez à l’aveugle au début. Écoutez simplement avec les oreilles, pour vous imprégner des sons. Cela va vous permettre de ne pas vous « parasiter » avec des conceptions personnelles du genre « ok il a dit perro donc ça s’écrit P-E-R-R-O donc je dois le prononcer comme ça : perro ». NON, dans 90% des cas, ça vous induira en erreur et vous apprendrez une mauvaise prononciation.

Fermer les yeux vous permettra aussi de vous concentrer sur l’intonation. Attention, l’intonation, la musique de la langue sera différente suivant le modèle que vous avez choisi, et suivant le contexte aussi. Une même personne ne parlera pas forcément de la même manière si elle est dans un contexte formel, en publique, par exemple un présentateur d’informations nationales… Ou si elle est avec des amis, comme ça sera le cas de la plupart des Youtubeurs.

Par exemple, en ce qui me concerne, j’adore cette chaîne YouTube car elle parle d’un sujet qui me passionne. Je vous laisse faire un exercice d’écoute sur les 3 premières minutes de la vidéo. Elle est assez longue donc ne le faites pas sur toute la vidéo ^^ ! Donc mettez la vitesse de lecture à 0.75 pour commencer, ça sera plus simple. Et INTERDICTION DE METTRE LES SOUS-TITRES !

Répéter sans avoir peur

Si vous êtes une personne timide ou un peu introvertie, faites cet exercice dans un endroit calme et isolez vous, ça vous permettra de le faire sans risquer d’être entendu. A ce stade, vous n’avez qu’une chose à faire : répéter. Vous devez TOUT répéter. Et quand je dis tout, je parle de :

  • répéter les phrases comme vous les entendez. S’il y a des mots que vous ne connaissez pas, répétez en « yaourt ». C’est pas grave, l’essentiel c’est que vous fassiez l’exercice d’imiter la prononciation.
  • répétez les gestes que vous voyez : les gestes faits avec les mains surtout, ou les mouvements du corps, de la tête. Vous devez être le miroir de votre modèle !
  • répétez ou imitez les mimiques du visage, comme si vous essayiez de caricaturer.

Caricaturer est une bonne manière d’apprendre la prononciation car on a toujours tendance à en faire un peu moins. Si vous caricaturez vous allez accentuer ce que vous voyez dans les manières de prononcer, de bouger, etc. de votre modèle, et vous serez alors bien plus proche de la réalité !

Et voilà, vous êtes prêt.e pour améliorer votre prononciation ! Reprenez la vidéo du dessus, et toujours sur les 3 premières minutes, essayez D’IMITER au maximum les deux protagonistes.

Dites moi en commentaire ce qui vous a paru le plus difficile / facile / drôle !

Laisser un commentaire