saut au sommet
Défi 30 jours

Conseil #2 : Avoir un objectif précis

Spread the love

Une des grandes erreurs que nous faisons en tant que débutants et débutantes, c’est d’apprendre DANS LE FLOU. On veut apprendre, mais on sait pas vraiment pourquoi, et on sait pas vraiment quel est notre objectif… On n’a pas d’objectif précis. Bon, déjà, pour le POURQUOI, on l’a vu dans le Conseil #1 donc vous devriez déjà avoir réfléchi sur la question et avoir défini votre raison forte. Pendant les 6 prochains jours, nous allons nous pencher sur la définition et la formulation méticuleuse de notre objectif principal. Et pour avoir un bon objectif, il faut avoir un OBJECTIF PRÉCIS.

Conseil #2 : Avoir un objectif précis

Avez vous déjà entrepris de faire une randonnée sans connaître le point d’arrivée ? De cuisiner un gâteau sans recette ? De faire un voyage en terre inconnue sans mettre le GPS ? Mettre vos chaussures sans savoir où vous allez ? Non ?

C’est parce que pour obtenir un résultat souhaité, on doit forcément se définir un OBJECTIF !!!

En fait, tu imagines que tu es un randonneur par exemple. Tu souhaites faire une randonnée et tu connais le nom du sommet.

Eh bien ton objectif principal, c’est ce sommet. Mais attention, tu vas voir qu’il ne suffit pas d’en connaître le nom !

Formuler un objectif précis

Pour formuler son objectif de la manière la plus précise possible, je vous invite à faire attention à 3 points importants.

  1. Utiliser un verbe d’action
    Il est important d’utiliser un verbe d’action spécifique et non un verbe général, qui serait trop vague. Un verbe d’action présuppose une action observable que l’on peut « voir », vérifier, ou mesurer. Éviter les verbes comme connaître, comprendre, apprendre, etc. Ils sont difficilement mesurables.
    Exemples de verbes d’actions spécifiques : parler, communiquer, nommer, décrire, corriger, etc.;
  2. Attention au contenu
    Déterminer le besoin ou la nécessité de l’objectif en termes de comportements observables. On sait pourquoi on veut apprendre l’espagnol, mais est-ce observable ?
    La détermination des étapes à réaliser et leur validation, l’approbation d’un examen, ce sont des choses qui sont observables;
  3. Précisez le contexte
    Cela va vous permettre de définir en quelque sorte « le COMMENT du pourquoi ». Vous allez alors préciser la ou les conditions de réalisation d’un projet.
    Exemples de mots précisant le contexte : au moyen de, à partir de, avec l’aide de telle personne ou de telles ressources financières et matérielles, etc.

Par exemple, pour mon apprentissage de l’espagnol, mon objectif aurait été différent suivant les moments de ma vie. En 2012, mon objectif aurait été probablement « Obtenir le niveau C2 à l’aide de l’étude approfondie des ressources mises à ma disposition, afin que mon voyage d’échange universitaire au Chili soit validé ». Et encore, vous verrez qu’il manque quelques petites choses ^^ !

Choisir un objectif personnel

Le deuxième point à prendre en compte pour avoir un objectif spécifique et précis, c’est qu’il soit personnel. Votre objectif ne devrait s’appliquer QU’À VOUS !

Comment faire en sorte que votre objectif soit personnel ? Posez-vous les bonnes questions.

(haha j’avais écrit posez-vous les connes questions… LAPSUS RÉVÉLATEUR !).

  • En quoi mon apprentissage de l’espagnol sera différent de celui de mes voisins ?
  • De quelle manière j’apprends le mieux en général ?
  • Incorporez votre raison forte en fin d’objectif

Pour vous donner un autre exemple, en 2015 mon objectif aurait été quelque chose comme ça : « Être capable de tenir une conversation de 30 minutes sur le thème de l’agriculture (personnel) en pratiquant quotidiennement l’espagnol (manière) et afin de valider un emploi durable en Equateur (raison forte)« .

Un objectif précis doit être compréhensible pour tous

Une des plus grandes erreurs quand on se fixe un objectif, c’est de penser que c’est clair… Quand ça ne l’est pas.

Il faut que toutes les personnes qui lisent votre objectif arrivent exactement à la même conclusion que vous, et que quand vous aurez atteint votre objectif il n’y ait aucun doute là dessus. Ni pour vous ni pour personne d’autre.

Par exemple, regardez l’image que vous avez à droite. Regardez-la bien, pendant au moins 5 secondes.

Choisissez un mot pour décrire cette image. Maintenant formulez une phrase entière, vous pouvez même la mettre sur papier comme ça vous vous rendrez mieux compte à la fin de cet exercice. Donc une seule phrase, qui décrive l’image à quelqu’un qui ne la voit pas. Pas un paragraphe entier hein, une seule phrase bien formulée ça sera largement suffisant.

Ok, maintenant regardez les 5 images suivantes.

Avec le seul mot que vous avez choisi, est ce que ça aurait été suffisant pour que cette personne trouve la bonne photo ? Non. En revanche l’exercice est plus intéressant avec une phrase complète ! Si vous pensez qu’une personne aurait pu choisir une autre image que la vôtre dans ces 5 images en se basant juste sur votre description, alors votre description n’est PAS ASSEZ PRÉCISE. Et il en va de même pour la définition de votre objectif.

Laisser un commentaire