prononcer le J en espagnol
Défi 30 jours

Conseil #25 : la JOTA – qu’est ce que c’est, et comment le prononcer ?

Spread the love

Bonjour à toutes et à tous, mes lamas ! Hola mis llamitas ! J’espère que vous allez bien, aujourd’hui on se retrouve pour un nouvel article du Défi 30 jours sur la prononciation, et on va parler d’une autre lettre que l’on a souvent du mal à prononcer en tant que français lorsque l’on débute : la jota, le J espagnol. Jota c’est son petit nom, déjà quand vous arriverez à le prononcer correctement ça sera une bonne chose. Mais on va voir que ça se complique encore quand vous allez mélanger le son avec le R, et avec le G… Alors, vous êtes d’attaque ? En forme ? C’est parti !

La JOTA, le J espagnol

Eh oui les lettres en espagnol ont toutes un petit nom, mais certains noms sont un peu plus originaux que d’autres ! C’est le cas de la JOTA. Donc la jota, c’est le J espagnol. Vous avez peut être aussi remarqué que les lettres se mettent au féminin en espagnol ! Dans l’article précédent on a vu la prononciation du R – ou la ERE en espagnol. Pareil, lettre au féminin ! Finalement, c’est plus logique non ? UNE lettre c’est féminin à la base ! 😜

Conseil #25 : la JOTA – qu’est ce que c’est, et comment le prononcer ?

La différence entre le R et le J en espagnol

Bon je vais vous le dire comme ça de but en blanc, sans tourner autour du pot parce que ça me paraît tellement aberrant d’avoir lu ça sur internet… Le J en espagnol, CE N’EST PAS UN « DEUXIÈME R ». Alors oui certes j’entends que nous les français, on puisse confondre le J avec NOTRE R parce qu’effectivement il y a de similitudes.

Mais par contre je ne peux pas me résoudre à dire que c’est une deuxième R, parce que précisément nous avons vu que le R se prononce tout à fait différemment du R français, et que par conséquent si vous dites à un espagnol que le J se prononce comme le R il ne va pas du tout comprendre ce que vous lui dites !

Donc je vous conseille de faire table rase, de réinitialiser votre cerveau, de garder un maximum d’ouverture d’esprit, et surtout d’avoir une pleine conscience des différences que vous entendez et des différences que vous ressentez quand vous prononcez en espagnol. Parce que si vous avez lu l’article d’hier, vous ne pouvez PLUS confondre le R et le J.

G ou J en espagnol : quand prononcer quoi ?

Là je vous l’accorde vous pourriez parfois confondre le J et le G. Et je ne parle pas de la différence phonétique puisque les deux lettres n’ont absolument rien à voir. C’est comme si vous confondiez le J et le GUÉ français : impossible. Sauf que le G se prononce parfois J.

D’ailleurs la règle est TRÈS simple en l’occurrence pour savoir si vous devez prononcer le G comme le GUÉ français ou comme la JOTA espagnole… C’est la MÊME RÈGLE qu’en français. Vous savez comment prononcer garage en français ? Eh bien, en espagnol suivez la même règle. C’est à dire :

  • G + A-O-U = GUÉ
  • G + E-I = JOTA.

Comment prononcer le J espagnol : la jota

Ok donc maintenant que vous savez quelles lettres se prononcent comme la JOTA (c’est à dire, si vous avez bien suivi, le G lorsqu’il est suivi d’un E ou d’un I), alors on va voir… Comment se prononce ce J espagnol ? Je vais vous lister d’abord ce que vous allez pouvoir trouver sur le net ET QUI EST FAUX.

Le raclage de gorge

la jota un chat dans la gorge ?
Le J espagnol : est-ce vraiment en chat dans la gorge ?

Vous allez pouvoir lire sur internet que le J se prononce en raclant la gorge. Attention, ça n’est pas complètement faux. Mais. Imaginez un instant que vous avez un poil dans la gorge. Vous allez donc vous racler la gorge pour essayer de le faire sortir. Eh bien, le son que vous allez faire à ce moment là... N’est PAS le même que celui que fait un hispanophone qui prononce la JOTA !

Bon je vous l’accorde, il s’en rapproche un peu, vaguement, et vous donne une idée de où commencer. Mais on n’y est pas encore. D’ailleurs je me rappelle que quand mon cher et tendre a appris le français, ON LUI CONSEILLAIT DE FAIRE PAREIL pour prononcer le R ! Incroyable mais vrai.

Personnellement et avec l’expérience de mon apprentissage de l’espagnol et l’apprentissage du français par mon mari (et mes enfants), je me rends compte d’une chose : si étant adultes nous comprenons plus facilement les concepts expliqués, nous sommes par contre très handicapés par notre représentation ÉCRITE des sons.

Or comme je vous en ai déjà parlé ici : pour bien parler espagnol, il faut le faire avec ses oreilles, c’est à dire être complètement ouvert aux sons que l’on entend, et ne pas essayer d’y coller un équivalent de ce son dans notre conception écrite des sons. Car de cette manière on va tout déformer.

Le J espagnol est un h aspiré

C’est probablement la phrase provocant la plus grosse confusion que j’ai pu lire sur internet jusqu’ici. Puisque c’est le contraire ! Nous allons au contraire EXPIRER l’air pour faire le son J.

Attention, je ne pense pas que l’auteur voulait vraiment dire d’aspirer de l’air… Puisque même en français, un « H aspiré »… est muet ! Il y a de quoi embrouiller tout le monde quand même. J’espère que je ne vous ai pas perdus ? On continue.

Vous allez me dire :
« – Ok Tamara, mais alors si le J n’est ni raclé ni aspiré, alors qu’est ce qu’on fait ?
– On va dire BONJOUR !
– … Ça y est elle a complètement pété les plombs ! »

Mais nooon je vous rassure j’ai encore toute ma tête… Même si je me suis arrachée quelques cheveux pour arriver à cette conclusion.

Bonjour ma technique ultime !

Photo de Andrea Piacquadio provenant de Pexels

Je suis partisane du « chacun trouve la technique qui lui correspond le mieux », mais aussi du « pourquoi faire compliqué alors qu’on peut faire simple? »… Donc oui je vais vous donner une seule technique, mais cela dit rien ne vous empêche d’essayer par d’autres moyens de prononcer le J espagnol.

Donc encore une fois je vous demande d’ouvrir votre esprit et de le garder ouvert et ATTENTIF aux sensations que vous avez dans votre GORGE. Puisque aujourd’hui, pour prononcer le J, nous travaillerons avec la gorge.

Je veux que vous atteigniez la concentration ultime, en prononçant un seul mot : BONJOUR. Redites-le une fois : bonjour. Ok. Maintenant concentrez-vous sur la position de votre langue dans la gorge quand vous prononcez le mot Bonjour, et en particulier sur le R de bonjour. Essayez de placer vos doigts sur votre gorge, à l’endroit où votre langue touche la gorge quand vous dites le R final.

Faites cet exercice quand vous dites « BONJOUR ! » très fort. Puis dites Bonjour plus doucement, voir en chuchotant. Est-ce que la langue racle un tout petit peu la gorge ? Où ? Est-ce que vous sentez une différence dans « l’intensité du raclage » quand vous le dites fort, et quand vous le dites doucement ? J’espère que oui !!!! Si c’est le cas, alors vous avez réussi à prononcer la JOTA. Quand vous avez dit bonjour tout doucement.

Maintenant concentrez-vous de nouveau. Fermez les yeux et dites Bonjour, mais maintenez le r à la fin (toujours en parlant doucement, voir en chuchotant), puis dites « ota ». Vous devriez avoir quelque chose comme Bonjourrrrrrrrota. VOUS AVEZ DIT JOTA !!!! Yes c’est une victoire. Bravo !!!

Vous devriez maintenant être capables de prononcer les mots suivants. C’est le premier niveau.

Les différences entre pays hispanophones sur la prononciation du J espagnol (la jota)

Il faut savoir que la jota, le j espagnol, ne se prononce pas de la même manière suivant là où vous êtes, c’est à dire le pays, la région, et l’interlocuteur… Mais globalement la position de la langue ne change pas, il y a juste des variations dans la distance entre la langue et la gorge. Et donc des différences sur le degré de « raclage ». Vous vous souvenez ce que je vous ai dit sur le raclage de gorge ? Eh bien dans certaines régions de l’Espagne par exemple, le J espagnol est un léger raclage de gorge. Par contre dans d’autres régions de l’Espagne et la majorité des pays hispanophones, le J est bien plus proche d’un H expiré. Écoutez les deux mots suivants et essayez de les répéter.

Le niveau 2 : prononcer R et J… DANS LE MÊME MOT !

Maintenant que vous êtes capables de prononcer le J, et donc de le reconnaître dans un mot, il va falloir associer des lettres que vous avez du mal à prononcer. On va voir quelques mots qui vont vous aider à prononcer en même temps le J et le R. Enfin pas en même temps, mais dans le même mot ^^ ! Allez vous êtes prêt.e ? (Si l’exercice ne s’affiche pas, utilisez google chrome).

Le niveau Ultime : Guadalajara

Cathédrale de Guadalajara. Source : Wikipedia

Dernier exercice pour aujourd’hui. Si vous n’arrivez pas à prononcer ce mot, ce n’est pas grave. Relisez l’article Comment parler avec ses oreilles, mettez en application les conseils pendant une semaine, et revenez essayer !

C’est tout pour aujourd’hui mes petits lamas, je pense que ça fait pas mal de prononciation et on en fera une dernière série la semaine prochaine avec quelques autres lettres qui peuvent vous aider à vous améliorer encore un peu. Mais vraiment, le R et le J, c’est la base et si déjà ça vous y arrivez, vous êtes au-dessus de la majorité des apprenants ! Bravo !

Abrazos, Tamara

Laisser un commentaire