alphabet espagnol
Défi 30 jours

Conseil #26 : prononcer comme un espagnol – tout sauf le R et le J !

Spread the love

Coucou mes lamas ! Holis mis llamitas ^^ ! J’espère que tout le monde va bien et que je n’ai perdu personne dans mon silence radio des deux derniers jours hihi ! On s’habitue vite à un poste par jour pas vrai ? Toujours est-il que je suis toujours là, on est même plusieurs puisque cacahuète numéro 3 du haut de ses deux ans supervise avidement mon travail… Qui s’en trouve ralenti. Mais on continue ! Et donc sur la lancée des deux articles précédents du Défi 30 jours dans lesquels nous avons vu la prononciation du R et du J espagnols, aujourd’hui on va voir comment prononcer comme un espagnol… Tout le reste ! Allez, vous allez voir, le reste c’est quand même beaucoup plus simple ! On y va !

Conseil #26 : prononcer comme un espagnol – tout sauf le R et le J !

Les lettres qui se prononcent exactement comme en français

On va voir que certaines lettres se prononcent complètement différemment du français, comme c’est le cas du J et du R. Mais ça veut dire qu’il y a alors des lettres qui se prononcent comme en français ??

Il n’y en a pas

Alors en VRAI DE VRAI, si je dois être 100% honnête, moi perso je dirais qu’il n’y en a pas. Eh oui, désolée de vous décevoir, mais la majorité des lettres ont une nuance entre le français et l’espagnol. Même le O est différent. J’ai une amie qui a vécu en Equateur avec moi pendant plus d’un an, et qui, à chaque fois qu’elle disait son prénom, restait INCOMPRISE. Elle disait fièrement « Me llamo Lola », et on lui répondait presque à tous les coups : « Lula ??? ». Et bien évidemment elle ne comprenait pas pourquoi. Moi non plus à l’époque. Ça m’a fait prendre conscience qu’il y a des nuances, même si globalement si vous parlez avec un O français on vous comprendra (et c’est le cas de toutes les lettres sauf le R et le J).

Donc attention, SPOILER : si vous débutez en espagnol, cet article n’est pas pour vous. Centrez-vous sur la prononciation du R et du J, qui sont les plus importantes pour se faire comprendre. Vous pouvez lire par curiosité cet article, mais je vous conseille plutôt d’aller voir ICI et LA les prononciations du R et du J. PAR CONTRE, si vous êtes déjà à un niveau intermédiaire ou avancé, si vous arrivez à vous exprimer en espagnol à l’oral et que vous avez SOUVENT des incompréhensions quant à la façon dont vous prononcez ou dont prononcent les hispanophones, ALORS cet article est pour VOUS.

Les quelques lettres qui se prononcent « presque » comme en français

Les quelques lettres de la langue espagnole qui se prononcent PRESQUE comme en français, ce sont les suivantes :

Les consonnes F, H, K, L, M, N, P, Q, T et X se prononcent comme en français. Le H ne se prononce pas, et on n’a pas de nuance entre H aspiré et muet, il est juste toujours muet. Le W se prononce comme en français dans le mot wagon.

Les voyelles A, et I se prononcent comme en français. Le E se prononce comme un É tout le temps. Le O est très léger en français, en particulier quand il n’est pas au début d’un mot. Il est proche du U. En espagnol le O est franc et ouvert.

Prononcer comme un espagnol – Le B et le V

Les deux consonnes se prononcent de la même manière, et c’est un entre deux entre un B et un V. Lorsque la lettre B se trouve en début de mot elle est légèrement plus appuyée et on peut alors la distinguer du V. A noter que je vous parle de la prononciation en Amérique du Sud en général et en Équateur en particulier. Toutefois en Espagne le B est plus prononcé sur les lèvres que le V, et donc assez proche (mais quand même pas totalement égal) du B français. On appelle le B « la B grande » ou « la B larga », et le V « la V pequeña » ou « la V corta ». On dit aussi parfois « la V de vaca » et « la B de burro » pour les différencier.

Compliqué hein ? Eh bien c’est normal, c’est parce que la prononciation est sensiblement la même pour les deux lettres !

Prononcer comme un espagnol – Le D

Le D se prononce de 2 manières différentes en espagnol :

  • Le D « occlusif » : il est prononcé de manière « occlusive » lorsqu’il est précédé d’un N ou d’un L; et lorsqu’il est au début d’un mot qui est précédé d’une pause dans la locution.

    La prononciation occlusive veut dire que l’air ne passe plus. C’est la prononciation la plus proche du D français. Cependant quand vous prononcez le D en français, la pointe de votre langue se trouve sur le « sommet » du palais, ou au pire sur sa face descendante. Eh bien le D occlusif en espagnol se prononce avec la pointe de la langue derrière les incisives. Essayez et vous verrez la différence.
  • Le D « approchant ». Vous parlez anglais ? Ça va vous aider ! Eh oui, parce que le D se prononce de manière proche au TH anglais dans le mot THE (le ou la en anglais). La langue n’est pas entre les dents comme en anglais, mais la pointe de la langue touche la pointe des incisives supérieures. A la différence du D « occlusif », on n’a pas d’interruption de l’air. Le D « approchant » se prononce lorsque l’on n’est pas dans les cas précédents, c’est à dire dans la majorité des cas en espagnol.

Prononcer comme un espagnol – Le C et le G

On est ici dans le cas de consonnes qui n’ont pas la même prononciation suivant la voyelle qui les suit.

Comme on l’a vu dans l’article sur le J (la JOTA), on suit les mêmes règles de base qu’en français : suivi d’un A, O, U on a un son « fort » et suivi d’un E, I, Y on a un son « faible ».

  • Le C faible se prononce comme « c’est » en français, et le G faible comme « la jota ».
  • Le C dur se prononce comme le Q.
  • Pour le G « dur » vous avez deux prononciations, comme pour le D : après une pause et un son nasal (N) on aura un G occlusif (plus dur) et dans les autres cas on aura un G « approchant », donc avec l’air qui n’est pas interrompu.

Prononcer comme un espagnol – C, S ou Z ?

On a déjà vu le son « k » avec le C lorsqu’il est suivi d’un A, O ou U. On ne va pas le revoir ici. En revanche, on peut parfois s’y perdre entre le C « faible », le S et le Z.

  • Le Z se prononce TOUJOURS de la même manière : On va de nouveau se servir de l’anglais ! On va se servir du son « THE » mais on le prononce sans les cordes vocales. La pointe de la langue est donc entre les dents, et on laisse l’air sortir sans utiliser les cordes vocales. C’est le son que fait la lettre Z en espagnol. C’est le phonème /θ/.
  • Le C « faible » se prononce TOUJOURS comme le Z… En Espagne ! A savoir qu’en Amérique Latine (sauf exception) on n’utilise pas du tout le son du Z espagnol. Vous aurez remarqué dans la série de mots précédente, que je n’a pas prononcé ce son. Alors que par exemple, hacer se prononce avec le son /θ/ en Espagne.

    Donc le son /θ/ : il s’utilise avec za, ce, ci, zo, zu. NB : Il n’y a pas de mots en espagnol qui s’écrive avec ze ou zi.
  • Le S se prononce TOUJOURS comme le S français. J’aurais pu vous le mettre dans la première série de « consonnes qui se prononcent comme en français ». Mais je voulais quand même que vous arriviez jusqu’ici pour bien noter la différence. Donc le son /s/ : il s’utilise avec sa, se si, so, su.

Prononcer comme un espagnol – Les lettres que l’on n’a pas dans notre alphabet

Oui, vous les connaissez. Le CH (qui d’ailleurs n’existe plus dans l’alphabet espagnol officiel), le LL et le Ñ. On va les voir une par une et vous allez voir, c’est assez simple.

  • Le CH : il se prononce comme dans le mot Tchèque. Rien de plus simple, c’est un ch mais expiré de manière tonique.
    Exemples : Chile, el chicle, el enchufe, un cachorro, la ducha.
  • Le Ñ : son petit nom c’est « la énié », il se prononce comme le GN en français. Tout simplement.
    Exemples : la cuñada, pequeño, el señor, el otoño, ordeñar.

  • Le LL : vous avez 3 façons de prononcer le LL, suivant où vous êtes. Elle peut être prononcée, presque comme un J français, c’est ce qu’on appelle le Yéismo.

    On peut aussi la prononcer comme un CH français, c’est le cas de l’Argentine et de l’Uruguay par exemple. A savoir que le Y espagnol se prononce de la même manière que le LL.

    Il existe une troisième manière de prononcer le LL c’est le « LLeismo ». Il s’utilise dans quelques zones de l’Equateur. On le prononce comme on dirait en français : le lion.

Pour plus de clarté, je vous conseille de regarder cette vidéo qui explique très bien les différentes prononciation du LL :

Voilà c’est « tout » pour aujourd’hui, ça fait tout un tas d’informations à ingérer puis digérer ! Vous avez maintenant toutes les cartes en main pour prononcer comme un espagnol ! Pour la digestion, je vous conseille de regarder plein de vidéos sur YouTube ou sur Netflix, et d’essayer de faire particulièrement attention à la prononciation ! Dites moi en commentaires ce que vous avez le plus de mal à prononcer en dehors du R et du J ! ^^

Abrazos, Tamara.

Laisser un commentaire