méthode spécifique pour apprendre l'espagnol
Défi 30 jours

Conseil #30 : Une méthode spécifique pour apprendre l’espagnol ?

Spread the love

Bonjour les petits lamas, aujourd’hui on se retrouve pour notre dernier article de la série Défi – 30 conseils en 30 jours. On va parler d’une méthode pour apprendre l’espagnol, car vous devez être nombreux à la chercher. Vous voulez apprendre une langue facilement, sans trop vous prendre la tête avec de la conjugaison ou de la grammaire. Vous voulez trouver une façon de retenir tout le vocabulaire dont vous avez besoin… Mais surtout vous voulez arriver à parler la langue et vous faire comprendre rapidement…

Conseil #30 : Une méthode spécifique pour apprendre l’espagnol ?

Eh bien je vous coupe tout de suite, c’est impossible. Vous allez trouver souvent des formations en ligne de un ou deux mois, qui vous promettent que vous parlerez espagnol après. C’est faux bien sûr ! On ne peut pas apprendre une langue, et la parler correctement, en un, deux, ni même trois mois.

Si vous y réfléchissez, en combien de temps avez-vous appris à parler anglais ? C’est à dire en quelle classe étiez vous capable d’avoir une conversation à peu près naturelle ? En quatrième ? Dans tous les cas, il vous aura fallu plusieurs ANNÉES, à coup de deux heures de langue par semaine, pour réussir à maîtriser les bases de la langue. Donc sur les 36 ou 40 semaines scolarisées, on va dire qu’il vous aura fallu en moyenne 76 heures de langue. PAR AN ! En trois ans, vous avez donc eu besoin de 228 heures pour être capable de vraiment parler. Alors oui, la méthode scolaire est particulièrement peu efficace… Mais tout de même !

Maintenant, si on part du principe que vous pouvez apprendre 30 minutes par jour, cinq jours par semaine, ça vous fait 10h par mois, il vous faudra donc 22 mois pour avoir une première conversation.

Donc une formation miracle qui en 1 mois vous promet que vous parlerez espagnol c’est à prendre avec des pincettes. Je ne dis pas que c’est impossible (quoique), mais le plus probable c’est que vous ayez à la fin du mois un niveau A1 (ou même pas) c’est à dire que vous sachiez quelques mots, quelques phrases, mais que vous ne puissiez par réellement PARLER avec des natifs.

MAIS il est quand même possible de faire mieux que 22 mois pour la première vraie conversation !

Oooookay, j’ai commencé cet article sur un ton très pessimiste !!! 😅 C’est pour vous faire prendre conscience qu’il n’existe pas de méthode-magique-pour-apprendre-l’espagnol-en-1-mois, et surtout que vous ne pourrez pas apprendre une langue en partant de zéro, sans la travailler un petit peu ! A moins que vous soyez sur place ET que vous n’ayez pas besoin de l’écrire.

Donc, il y a un mais à cette vague de pessimisme, une petite lueur d’espoir pour celles et ceux d’entre vous qui veulent apprendre l’espagnol rapidement, et sans se prendre la tête. En fait, c’est un peu un résumé de tous les articles que j’ai publiés dans le Défi 30 jours. Je vais reprendre un peu tout ça et donner un ordre, ce qui vous permettra de comprendre finalement la méthode que vous devez adopter pour hacker votre cerveau et passer de 22 mois à 3 ou 6 suivant votre assiduité, discipline, disponibilités, et suivant vos capacités d’assimilation aussi. Parce qu’on n’est pas tous égaux 😓…

Une méthode pour se préparer à apprendre ?

Durant ces 30 jours, je vous ai donné un certain nombre de conseils qui vous permettent d’être BIEN PRÉPARÉS pour commencer votre apprentissage de l’espagnol. Plus qu’une méthode, ce sont des étapes à suivre pour être organisé et ne pas vous décourager !

Avoir une source de motivation

Photo de Oleksandr Pidvalnyi provenant de Pexels

Pour pouvoir apprendre sans trébucher, sans baisser les bras, ce qui est important c’est d’avoir une bonne et vraie motivation : votre raison forte. Une fois identifiée la raison qui vous pousse à apprendre l’espagnol, faites en sorte de vous la remémorer de manière périodique au cours de votre apprentissage.

Pour aller plus loin :

Définir ses objectifs

Vous devez aussi définir correctement vos objectifs. A quel résultat souhaitez vous arriver ? En combien de temps ? De quelle manière ? Avec quel budget ? Quel matériel ? Combien de temps par jour ou par semaine allez-vous allouer à l’apprentissage de l’espagnol ? Tout ça doit être clairement défini si vous voulez accélérer votre apprentissage.

Si vous voulez aller plus loin je vous conseille de lire ces articles :

Quelle méthode adopter pour apprendre plus vite l’espagnol ?

L’immersion

Photo de Andrea Piacquadio provenant de Pexels

Une fois que vous savez où vous allez, préparez votre immersion dans la langue. Radio, télé, films, séries, téléphone, tout doit être en espagnol. De cette manière vous préparez votre cerveau et vos oreilles qui vont s’habituer à entendre de l’espagnol. Et ce qui rentre par les oreilles ressortira bien plus facilement par la bouche !!!!

Pour aller plus loin, vous pouvez lire ces articles :

Avoir une base de vocabulaire

Durant votre immersion, vous allez commencer à vous demander : comment on dit ça ? Comment on dit ça ? C’est comme ça qu’apprennent les enfants. Les miens pour apprendre le français (ils ne parlaient PRESQUE que l’espagnol) on tous commencé par me dire « cómo se dice esto en francés? ». Commencez par de petits mots, puis des phrases complètes pour apprendre le vocabulaire en contexte. N’apprenez que le vocabulaire dont vous avez besoin !

Pour aller plus loin, vous pouvez lire ces articles :

Grammaire et conjugaison à volonté

A volonté, parce que c’est quand vous en voulez que vous devez l’étudier ! Ou autrement dit, c’est quand vous avez besoin de grammaire et de conjugaison que vous allez vous y intéresser plus sérieusement. Bien sûr encore une fois, nous ne sommes pas tous égaux. Certains d’entre nous préférerons apprendre d’un coup des gros morceaux de grammaire ou de conjugaison, afin de comprendre les rouages de la langue. Alors que d’autres adopteront une méthode pour apprendre verbe par verbe, règle par règle. L’essentiel reste de suivre vos besoins.

Pour aller plus loin :

Répéter et imiter

Pour continuer à acquérir les bases, vous aurez pu lire dans les articles précédents qu’il y a une méthode qui marche très bien : la répétition, l’imitation. C’est ce qui permet à nos enfants d’apprendre si rapidement les langues étrangères, et c’est ce que vous devez mettre en place aussi de votre côté. Mettez-vous dans la peau d’un espagnol, et jouez comme si vous étiez au théâtre ou comme si vous faisiez un sketch !

Pour aller plus loin : Parler comme un espagnol

Photo de Lucas Pezeta provenant de Pexels

Pratique et mises en situation

C’est bien évidemment le plus important et je vous l’ai rabâché et rabâché, encore et encore, tellement que vous devez commencer à l’intégrer ! OUI, la pratique c’est la clé ! C’est finalement, LA méthode miracle : parler, parler, et parler encore ! C’est ce qui manque cruellement à notre système scolaire et c’est une des raisons pour lesquelles nous apprenons tellement lentement les langues ! Nous passons notre temps à écouter et à théoriser sur les règles de syntaxe, et nous en oublions de parler. Et quand nous parlons, c’est souvent de sujets qui ne nous intéressent pas, pour lesquels on apprend du vocabulaire qu’on ne réutilisera probablement jamais.

La pratique passe par la recherche d’un partenaire de langue, les applis, le visionnage de films et de séries en espagnol, la lecture…

Pour aller plus loin :

Autoévaluation et autofélicitation

C’est une chose important qui doit être à la fois mise en place dans la préparation, mais aussi ensuite dans l’apprentissage en lui-même : vous DEVEZ faire des étapes. Et vous DEVEZ faire en sorte qu’à chaque étape franchie, vous soyez heureux. Oui, oui, j’ai bien dit heureux !

Comment faire ça ? Déjà, il faut vous détacher de vos peurs, notamment la peur de faire des erreurs, d’avoir un trou, de mal prononcer. Puis, dans un second temps réfléchissez aux récompenses que vous pouvez vous offrir à chaque fois que vous arriverez à une étape importante dans votre apprentissage. Commencez petit : quand vous atteignez 100 mots de vocabulaire appris par exemple. Quand vous maîtrisez la conjugaison des verbes irréguliers au présent (pas tous, juste ceux dont vous avez besoin). Votre première conversation sera une belle étape ! Vous pouvez mettre une durée aussi, par exemple votre première conversation d’une heure ! C’est à vous de voir quelles seront les étapes importantes mais surtout, surtout, félicitez-vous quand vous arrivez à vos objectifs !

Pour aller plus loin :

Se perfectionner

Une fois que vous atteignez un niveau de base, A2, vous serez capable de formuler des phrases simples, de vous exprimer sur des sujets quotidiens et de vous faire comprendre dans des conversations simples. Ça sera suffisant pour certains, mais d’autres voudront aller plus loin, se perfectionner. La méthode est simple là encore : c’est la pratique qui est la clé.

Mais parfois un changement de perspective peut vous permettre d’accélérer le passage au niveau suivant. Si vous voulez vraiment progresser, vous pouvez lire ces articles. Je vous parle de l’autodiscipline, c’est à dire des bonnes habitudes à installer pour apprendre plus rapidement l’espagnol. J’explique aussi comment accélérer votre parler en évitant de faire de la traduction mot à mot. Je donne enfin des conseils pour la prononciation, qui peut être compliquée quand on débute, mais qui selon moi n’est pas essentielle pour les débutants. C’est en revanche un thème très intéressant à creuser si vous souhaitez vous améliorer.

Vous pouvez aussi avoir besoin de connaître les différences entre l’espagnol Latino et l’espagnol d’Espagne, dit européen. Et enfin si vous avez un projet d’expatriation, je vous donne quelques conseils pour apprendre l’espagnol avant le départ, ou sur place.

Ca vous fait un peu de travail, mais vous allez voir une fois que vous avez mis ça en place je vous garantis que votre apprentissage s’en trouvera accéléré ! On se retrouve dans les commentaires les lamas, dites moi si cet article vous a plu ! Votre e-book sera disponible dans quelques jours donc n’hésitez pas à vous inscrire ici pour que je vous l’envoie aussitôt qu’il sortira !

Abrazos, Tamara.

3 commentaires

  • leblogdespagnol

    Une bonne méthode est un préalable indispensable à tout apprentissage. Merci mille fois de nous partager la tienne ici 😃👍

  • Jessica M

    Top ces 30 conseils en 30 jours !
    Je voulais justement commencer à apprendre l’espagnol, la découverte de ton site tombe donc à pic 🙂

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :