apprendre l'espagnol pas à pas
Défi 30 jours

Conseil #7 : Apprendre l’espagnol pas à pas

Spread the love

Hooooolaaaa amigos y amigas ! Comment ça va ? On se retrouve enfin pour continuer notre Défi 30 jours, avec ce 7ème conseil : comment faire pour apprendre l’espagnol pas à pas. Alors on a déjà vu dans les conseils précédents comment formuler un objectif spécifique, mesurable, atteignable, réaliste et temporellement défini. C’est à dire qui tienne la route : on sait donc maintenant où on va ! Reste plus qu’à savoir comment y aller. Donc, qu’est ce que vous en dites..? On y va ?

Conseil #7 : Apprendre l’espagnol pas à pas

Se fixer des étapes intermédiaires pour avancer pas à pas

La première chose à faire pour vraiment se donner les moyens d’arriver à destination, c’est de définir les étapes intermédiaires. Tout comme un randonneur qui planifie une rando de 200 kilomètres va déterminer les points de départ et d’arrivée de chaque journée de son périple. Vous savez où vous allez, et en combien de temps. Donc à vous de savoir quelles seront les étapes intermédiaires qui vous permettront d’apprendre l’espagnol pas à pas.

Toujours est il qu’il est souvent difficile de savoir… Par où commencer ? Surtout quand on est débutant et qu’on ne connaît RIEN à la langue en question. En fait pour commencer, il faut déjà savoir quel est votre niveau réel.

Comment déterminer son niveau en espagnol ?

Il existe en fait 4 critères principaux qui permettent de déterminer votre niveau :

  • L’expression écrite afin de pouvoir écrire un texte,
  • La compréhension écrite pour comprendre un texte,
  • L’expression orale afin de réussir à s’exprimer,
  • La compréhension orale pour comprendre une conversation.

Si vous êtes un complet débutant, soyons honnêtes, vous êtes probablement sur un niveau A0 ou au mieux A1 (si vous êtes modestes). Par contre si vous n’êtes pas totalement débutant, vous pouvez faire un test de niveau ! Il en existe sur plusieurs sites comme sur Victoria’s ou sur espagnolfacile. Mais ATTENTION, il ne faut pas se décourager en faisant ces tests si vous avez l’impression de bien parler espagnol, car évidemment ils sont ÉCRITS ! Et donc vous l’aurez compris, ils se concentrent seulement sur les deux premiers critères.

Quand on débute, on passe forcément par l’apprentissage des BASES de la langue, tels que : l’alphabet et les bases de la prononciation en espagnol, la grammaire (genres, articles et adjectifs, négation,  ), la conjugaison (présent, passé composé, futur proche et conditionnel, verbes auxiliaires) et le vocabulaire de base (présentation, couleur, chiffres, temps ou encore vêtements). Ça peut paraître une LOOOONGUE LISTE ! Donc il est important de faire des étapes intermédiaires, pour apprendre l’espagnol pas à pas !

Apprendre pas à pas… en se jetant à l’eau !

Photo de Maël BALLAND provenant de Pexels

Pour apprendre l’espagnol étape par étape, il est intéressant de se lancer, tout simplement ! La peur est souvent un frein qui handicape beaucoup les débutants : peur de ne rien savoir dire, peur de mal prononcer, peur de ne pas être bien compris. Alors je vous pose une question. Avez-vous déjà entendu un anglais essayer de parler français ? Êtes-vous déjà parti en vacances dans un autre pays et on a tenté de vous baragouiner quelques mots en apprenant que vous étiez français.e (ça a souvent son petit effet) ? Vous êtes vous déjà essayé à donner des explications à une personne d’origine étrangère et vivant en France ?

Peut être que ce n’est pas le cas de tout le monde ici, mais vous avez forcément été dans l’une des situations ci-dessous ou une situation similaire dans laquelle une personne étrangère ESSAYAIT de vous parler en français, et vous en compreniez la majorité. Ou au moins le sens global.

Eh bien maintenant c’est à votre tour de vous mettre dans cette situation ! Choisissez un sujet qui vous passionne : la randonnée, le jardinage, la pêche, le foot, la cuisine, le cinéma, le dernier épisode d’Outlander… PEU IMPORTE ! Quelque chose que vous aimez et qui vous donne envie d’un parler. Cherchez dix phrases que vous voudriez dire sur ce sujet, qui peuvent être simples ou compliquées. Cherchez un peu de vocabulaire, pensez à ce que vous voudriez dire. Maintenant, choisissez un forum espagnol pour y discuter EN ESPAGNOL. Et le tour est joué. Vous allez voir comme vous allez progresser en un rien de temps. Pourquoi ?

Parce que vous allez apprendre du vocabulaire UTILE POUR VOUS, et que vous allez vous imprégner de la manière de parler des natifs ! Tout simplement. Et parce que ça vous rendra FIER.E ! Vous serez tellement content.e de pouvoir parler de ça dans une langue que vous apprenez !

Voilà, je vous ai fixé votre première étape. La deuxième ça sera de faire la même chose, mais avec un partenaire de langue ! Je vous reparlerai de l’importance des partenaires de langue (je ne parle pas de la personne avec qui vous exercez le MUSCLE de votre langue hein, je vous vois venir d’ici…) dans un prochain article ^^ !

S’auto-féliciter

Une fois que vous aurez fixé vos étapes intermédiaires, vous aurez un dernier devoir à faire, une dernière tâche à accomplir, et c’est de vous AUTO-FÉLICITER.

– Ça y est la voilà qui invente des mots maintenant.

S’auto-féliciter, kézakooooo ?

Votre estime personnelle est l’une des choses les plus importantes quand vous vous lancez dans quelque chose de nouveau, en particulier si vous n’êtes pas très sûr.e de vous. Pourquoi ? Parce que c’est lorsqu’on laisse de côté son estime de soi que l’on perd en motivation. On en a parlé un petit peu dans le premier conseil, celui de la raison forte : sans motivation, on perd rapidement en vitesse et on finit par s’arrêter. Donc même avec une raison FORTE, il est important de mettre toutes les chances de notre côté pour rester motivés.

Pourquoi s’auto-féliciter ?

En clair, l’auto-félicitation c’est une manière simple pour avoir une attitude positive envers une situation ou un projet que l’on souhaite accomplir. Le principe est simple : FÉLICITEZ-VOUS régulièrement, non par ego, mais plutôt pour nourrir votre ESTIME POSITIVE, votre ESTIME DE SOI.

Sur le principe, c’est un peu comme de SE FAIRE UN CÂLIN à soi-même. Vous savez peut-être qu’un câlin va libérer une hormone : l’ocytocine. On l’appelle hormone de l’attachement, ou hormone du bonheur. Cela se produit dès que l’on prend dans ses bras, ou que l’on est pris dans les bras de quelqu’un pendant au moins vingt secondes. Produite par le cerveau, elle a un effet d’apaisement et engendre une SENSATION DE BIEN-ÊTRE immédiat.

Photo de Mary Cherkesova provenant de Pexels

Eh bien, s’auto-féliciter, c’est un peu comme se faire un câlin à soi-même. En le faisant, vous allez augmenter votre estime de vous-même, et votre bien-être général.

Le choix d’une récompense

En tous cas l’idée est claire, vous vous félicitez vous mêmes lorsque vous atteignez cette étape intermédiaire. Donc fixez à l’avance votre RÉCOMPENSE : un dîner en amoureux ? Une demi-heure de soin massage ? La lecture du dernier bouquin qui vous fait de l’oeil (ça à terme ça deviendra un objectif : lire un livre entier en espagnol) ? Ou même carrément un voyage en pays hispanophone – pour les étapes les plus difficiles !

Une fois l’idée en tête, non seulement la victoire sera plus savoureuse, mais en plus vous serez plus motivé.e pour atteindre votre objectif et donc vous augmentez vos chances d’y arriver ! Encore une fois, c’est gagnant-gagnant !

Si vous ne l’avez pas encore fait je vous conseille de vous inscrire pour pouvoir recevoir l’e-book qui sera édité à la fin de la série 30 conseils, vous pouvez le faire ici ! Dedans vous trouverez tous mes conseils, et en particulier celui d’aujourd’hui : apprendre l’espagnol pas à pas ! ^^

e-book apprendre l'espagnol

Laisser un commentaire